Averroès : un sage à la croisée des cultures

Philosophe, médecin, astronome, théologien, homme de loi… Averroès (de son vrai nom Ibn Rushd) fut tout cela. Né à Cordoue en 1126, mort en 1198 à Marrakech, cet humaniste avant l’heure, qui a su concilier l’héritage grec et le génie musulman, puisait son érudition aux deux rives de la Méditerranée.

On lui doit la renaissance de la pensée d’Aristote dont il fut le grand commentateur, et une vision très moderne du statut du philosophe face à la religion. Persécuté sur la fin de sa vie, c’est à des juifs et à des chrétiens attachés à conserver et traduire ses œuvres qu’il doit son influence posthume.

Le programme d’échanges Averroès rend hommage à ce grand philosophe arabo-andalou, dont la vie entière fut un trait d’union entre les cultures arabe et occidentale.

Informations supplémentaires